Voyage en terres africaines. Jarnet Mélanie

Shouna est un être étonnant.
Lui dont les origines sont floues est né pour avoir un destin exceptionnel.
Mais ce qui l’attend sera loin d’être facile.

Ce livre m’a envoutée de la première à la dernière ligne.
Commencer ce livre c’est accepter de partir à la découverte d’un monde étonnant,
monde où les contes prennent vie et où lumières et ténèbres
mènent une lutte incessante pour prendre l’avantage.

Amélie Diack plonge son lecteur dans une histoire fascinante ,
de celles qui résonnent intensément à l’intérieur de nous,
celles qui provoquent ce petit je-ne-sais-quoi qui nous fait tourner avidement les pages
pour connaître la suite de cette histoire , ou plutôt de ce conte qui se joue devant nos yeux.

Les mots prennent vie devant nos yeux , nous donnant l’impression d’être
sur ces terres africaines qui sont si chères à l’auteure.
À travers ses mots, on sent que à quel point l’auteure a envie
de nous faire découvrir autrement l’Afrique et ses légendes.

L’Afrique est un continent riche d’histoires et de légendes où le bien et le mal
s’affrontent sans cesse pour prendre l’avantage .
Chaque camp à ses héros, chargés de faire basculer la balance d’un côté ou de l’autre.
Mais que faire lorsqu’un être exceptionnel vient au monde
et que repose sur ses épaules le poids de cette lutte?

Shouna est de ceux là , de ceux qui peuvent faire basculer l’histoire du monde .
Ses origines sont floues et il se pose énormément de questions sur son histoire ,
ses parents et les raisons pour lesquelles il semble si important.

Cette quête sur ses origines ne se fera pas sans douleur pour lui et pour les autres.
Ce qu’il va découvrir va changer ses perceptions
et risque bien de changer l’équilibre des choses.

Je ne vous en dirai pas plus mais vous aussi vous risquez d’être étonnés
face à ce que vous allez découvrir.

Il est assez difficile de décrire les émotions qui nous submergent en lisant ce texte.
Il fait partie de ces textes qui ne peuvent se raconter tant il faut les lire
pour pleinement saisir ce qu’ils représentent et ce qu’ils ont à nous offrir.

Avec ce livre vous serez dépaysés , vous aurez l’impression d’avoir basculé
dans un monde où tout a un sens , où tout est intrinsèquement lié à ce qui l’entoure .

Oserez vous tenter l’aventure ?

L’éternelle bataille entre le bien et le mal

5,0 sur 5 étoiles
Par Laurynne le 27 août 2018
Format: Format Kindle Achat vérifié
Très agréablement surprise par ce livre. J’ai adoré le voyage. Eh oui c’est un vrai voyage à travers l’Afrique avec ses traditions et ses contes. De plus l’auteure exerce l’art de la description de façon remarquable, si bien que les images défilent devant nos yeux, on s’y croirait vraiment. Le suspense y est de mise aussi, on a hâte de savoir qui va triompher, est ce que le jeune Shouna va choisir le chemin du bien ou du mal. Une rude bataille se livre, avec des images fortes et cruelles, mais l’espoir que le bien triomphe ne nous lâche pas. Et pus je suis arrivée à la fin de ce tome avec une grande déception, celle de ne pas connaitre la suite…J’attends donc impatiemment la suite des aventures du Roi Shouna.

 

Malédiction!!!!!

Dans une case, une femme se désespérait. Elle ne pouvait avoir d’enfant. Elle avait consulté tous les marabouts de grande renommée, sans aucun succès. Elle était l’objet de raillerie de ses voisines et de ses amies. Sa stérilité était l’objet de quelque obscur sort jeté le jour où, petite fille, elle s’était assise à califourchon sur un mortier. Ce geste avait été fait dans une grande innocence. Après avoir pilé le mil pendant des heures avec ses amies, ses sœurs et ses cousines, elle avait voulu se reposer. Pour éviter de s’asseoir sur le sol, elle s’était mise à califourchon sur le mortier couché. Elle avait sursauté devant les cris de sa mère et de ses voisines. Pendant des jours, des sacrifices et des bains rituels avaient été faits pour apaiser le courroux des ancêtres. En vain. Le geste avait été trop grave. Les anciens s’étaient réunis sous l’arbre à palabre pour débattre de ce sacrilège. Les dieux avaient décidé. Elle ne porterait aucun enfant humain. Ce dernier serait maudit à jamais et souillerait la terre. Elle devait être bannie. Après moult sacrifices, son grand-père avait réussi à obtenir un bannissement temporaire. Pendant sept ans, elle avait vécu dans la forêt, ignorée de tout le village. Ceux qui la croisaient détournaient les yeux et évitaient de marcher sur son ombre.

Bienvenus!!

Depuis l’enfance, j’ai toujours aimé lire. Toujours rêvé d’écrire. Puis, à six ans, je me suis lancée. Désespérément. Je suis dyslexique. Depuis, je n’ai plus arrêté. Je commence tout juste à me faire éditer. Mon premier roman s’intitule « Shouna, la genèse maudite T. 1 » et a été publié en juin 2018. La suite ne va pas tarder. Petit à petit, je publierai des nouvelles, des contes, des romans. Soyez les bienvenus.