Liberté….

La brise lui fouetta le visage. Une caresse. Un doux baiser. Elle ferma les yeux. Ses cils frémirent. Elle prit son temps. Inspiration profonde. Frémissement d’un cœur. Douceur. Tendresse. Elle humait l’air marin. Longtemps. Si longtemps. Son corps frémissait au rythme des caresses nuageuses.

Elle écarta les bras, inspira profondément et poussa un cri. Puissant. Vibrant. Muet. Silencieux. Son corps tanguait, ivre de sensations. Cela faisait longtemps. Si longtemps. Un kaléidoscope de couleurs. De sensations. Le monde n’avait pas participé à la folie de ses sens. A son ivresse profonde.

Devant elle, une voiture s’arrêta. Brusquement. Bruyamment. Claquements de portières. Cris. Des cris qui firent bondir son cœur. Elle eut juste le temps d’écarter les bras avant d’être soulevée. Un éclat de rire. Le sien. Cristallin. Celui des autres. Grave. Retour sur la planète terre. Heureuse, elle s’engouffra dans la voiture. Aujourd’hui était un jour spécial. Son dernier jour de prison. Le premier d’une nouvelle vie.

Amélie Diack Paris le 7 juin 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s