MARIAMA BA, l’étoile filante de la littérature Sénégalaise

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Mariama Bâ est née le 17 avril 1929 à Dakar au Sénégal, dans une famille aisée. Cependant, au décès de sa mère, elle a été élevée par ses grands-parents, dans le respect des traditions (éducation musulmane traditionnelle). Elle fait partie des premières femmes à avoir été scolarisées durant la colonisation. En parallèle à ses études coraniques, elle a fréquenté  l’Ecole Normale de Rufisque en 1936. Très douée, elle s’est orientée vers l’enseignement (institutrice) en 1947. Elle s’est mariée trois fois et a eu neuf enfants. Au vu de son parcours personnel, elle était prédisposée à interroger la place et le rôle de la femme dans la société traditionnelle sénégalaise voire africaine.

Elle s’est attelée à cette tâche avec beaucoup de cœur en écrivant de nombreux articles sur le droit des femmes en Afrique. Par ailleurs, elle a dénoncé l’inégalité homme/femme à travers de nombreux discours. Du fait de ses trois…

Voir l’article original 109 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s