La Belle et le Génie – Conte – Amélie Diack

hut-42359__340Il était une fois, dans la savane africaine, un village où les hommes et les animaux étaient amis. Ils vivaient en parfaite harmonie. Les hommes nourrissaient les animaux qui, à leur tour, éloignaient les voleurs. Chacun se protégeait. Néné, une petite fille de six ans qui adorait aller se baigner avec ses amis dans la mare du village, demanda à son ami le lion: « Pourquoi il y a une mare au milieu du animal-1734801__340village? C’est rare« . Le lion secoua longuement la tête et lui dit : « Assieds-toi. Je vais te raconter l’histoire de cette mare que tu aimes tant« .

  Dans ce village, il y a longtemps, vivait un génie. Personne ne le savait, sauf les animaux. Tout le monde le connaissait sous le nom de Papy. Il était très beau et était le meilleur lutteur du village et de tous les villages des environs. Dans ce village vivait une belle jeune fille appelée Penda. Elle tomba amoureuse de Papy. Elle l’admirait pendant les combats de lutte et lui chantait des chansons d’amour africa-1300602__340quand il gagnait ses combats. Il gagnait toujours. A cette époque, c’était la sècheresse. Le marigot était loin et, de toute façon, il n’y avait plus d’eau. Plus rien ne poussait. Alors, Papy rassembla tout le village et leur dit: « je peux mettre fin à la sècheresse. Si j’y arrive,fountain-2022477__340 vous me donnerez en mariage la plus belle fille de ce village. Je parle de Penda« . Tous les villageois acceptèrent.

A la nuit tombée, Papy attendit que tout le monde s’endorme. Il alla voir sa famille qui étaient des génies de la nature. Il leur parla du village et de Penda. Sa famille accepta d’aider les villageois. Ils mirent fin à la sècheresse. Papy, heureux, rentra se coucher. Mais, il ne savait pas qu’il african-1295521__340_InPixioavait été suivi par une jeune fille, Safi, qui était jalouse de Penda. Safi voulait épouser Papy. Elle était amoureuse de lui.

Le lendemain, les villageois se réveillèrent et découvrirent qu’il n’y avait plus de sècheresse. Alors, ils firent la fête et préparèrent le mariage de Papy et de Penda. Safi s’écria: « Ne faites pas ce mariage. Papy est le génie du fleuve« . La fête s’arrêta d’un coup et tous les visages se tournèrent vers Papy. « C’est vrai » répondit ce dernier. « Mais, je vis parmi vous depuis longtemps. Vous me connaissez tous. Mon oncle le caïman m’a dit beaucoup de bien240_F_27654156_Q5nN2rasBlYVLqm0X6usnWGPHov3unGB de  vous. C’est pour cela que je suis venu m’installer ici. Vous ne devez pas avoir peur« . « C’est vrai« , répondirent les villageois, « si Penda est d’accord, nous allons fêter cette union. Nous savons tous que Safi est une méchante fille. Ne l’écoutons pas« . Ils firent la fête toute la journée et toute la nuit.  Safi eut tellement honte d’avoir été méchante qu’elle pleura tant qu’il y eut une mare au milieu du village. Depuis, le village ne connut plus de sècheresse.

Amélie Diack

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s