Ely, l’éléphant – Conte – Amélie Diack

elephant-1217313__340Autrefois, dans la savane africaine, les éléphants n’avaient pas de trompe. A la place, ils avaient un groin. Ils pouvaient sentir, un petit peu l’odeur de l’herbe. Mais, pas celle des merveilleuses feuilles vertes qui étaient sur les arbres alentour.

Ely, l’éléphant, était triste. La lune qui se promenait doucement dans le ciel, la nuit, était sa meilleure amie. Il leur arrivait de bavarder des heures entières pendant que les autres animaux dormaient. Ely qui était très gentil lui expliqua qu’il voulait manger les feuilles tendres qu’il voyait sur les arbres. Malheureusement, il n’avait pas de bras. Ses grandes oreilles ne servaient qu’à le ventilersun-148953__340 et à éloigner les insectes qui voletaient autour de lui.

Pendant des jours, ils réfléchirent. La lune aimait bien son ami l’éléphant. Elle savait qu’il était malheureux. Elle en parla à son amoureux, le soleil qui en parla à la reine des étoiles. Ils réfléchirent tous beaucoup. La reine des étoile s’écria:

– Et si  on allongeait son nez? Il pourra attraper tout ce qui est en hauteur. Ely est tellement gentil qu’il mérite que nous l’aidions.

– C’est vrai, répondit le soleil. Mais, comment faire? Il ne faut pas lui faire mal. C’est notre ami.

rabbit-2089784__340Ils réfléchirent beaucoup et discutèrent avec leur ami. Ely était très ému. Il en parla à Leuk. Ce dernier rassembla tout le monde et leur dit:

– J’ai une solution pour notre gentil ami.

– C’est vrai? Dis-nous vite.

– Dis, mon amie la lune, tu quittes ta maison tous les jours pour grimper dans le ciel, n’est-ce pas?

– Oui, c’est vrai, répondit la lune. Pourquoi?

– Ben, cette fois-ci, poursuivit Leuk, tu attraperas notre ami Ely par le nez et tu monteras the-sun-1495382__340doucement dans le ciel jusqu’à ce que son nez soit suffisamment long. Et tu le lâcheras en douceur.

Tout le monde applaudit à cette idée. La lune suivit les conseils de Leuk. Ely l’éléphant se retrouva avec une très belle trompe, d’une grande agilité. Pour remercier ses amis, il fit une très grande fête.

2 commentaires

  1. conte lecture me rappelle mon enfance d’où inspiration encore ( conte dont le nom était ndoumbélane village) bien comme lecture je souhaite l’écriture et l’auteur le lendemain

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s