Jorge BARBOSA, poète et écrivain cap-verdien (1902-1971)

Jorge Vera-Cruz Barbosa est né le 22 mai 1902 à Praia, sur l’île de Santiago  au Cap-Vert. Il a fait ses études primaires dans la ville de Praia, puis à Lisbonne, où il a étudié jusqu’à la 3ème année. Il retourne ensuite au Cap-Vert, où il poursuit ses études jusqu’à la 5e année. À l’âge de dix-huit ans, il commence à travailler à la douane de São Vicente. Il collabora à de nombreuses revues et journaux portugais et capverdiens. La publication de son anthologie de poésie Arquipélago (Archipel) est considérée comme le début de la poésie cap-verdienne. Il est, aux côtés de Baltasar Lopes da Silva et de Manuel Lopes, l’un des trois fondateurs de la revue littéraire Claridade (Clarté) en 1936, qui marqua le commencement de la littérature cap-verdienne moderne. En septembre 1970, déjà très malade du coeur, il se rend au Portugal pour se soigner, et meurt trois mois plus tard, le 6 janvier de 1971, à Cova da Piedade (Portugal).

Prix Littéraire

1955 Prix Camillo Pessanha pour Caderno de um ilheu

Oeuvres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s