Lettre d’Amadou Hampâté Ba (1901-1991) adressée à la jeunesse africaine (2ème partie) – 1985

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Certes, qu’il s’agisse des individus, des nations, des races ou des cultures, nous sommes tous différents les uns les autres ; Mais nous avons tous quelque chose de semblable aussi, et c’est cela qu’il faut chercher pour pouvoir se reconnaître en l’autre et dialoguer avec lui. Alors, nos différences, au lieu de nous séparer, deviendront complémentaires et sources d’enrichissement mutuel.

De même que la beauté d’un tapis tient à la variété de ses couleurs, la diversité des hommes, des cultures et des civilisations fait la beauté et la richesse du monde. Combien ennuyeux et monotone serait un monde uniforme où tous les hommes, calqués sur un même modèle, penseraient et vivraient de la même façon ! N’ayant plus rien à découvrir chez les autres, comment s’enrichirait-on soi-même ?

A notre époque si grosse de menaces de toutes sortes, les hommes doivent mettre l’accent non plus sur ce qui les…

Voir l’article original 921 mots de plus

Lettre d’Amadou Hampâté Ba (1901-1991) adressée à la jeunesse africaine (1ère partie)

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Amadou Hampâté Bâ est un homme pour qui j’ai beaucoup d’admiration. Je ne ratais aucun des colloques qu’il donnait avec Boubou Hama et Joseph Ki Zerbo dans les locaux de l’UNESCO à Paris. C’étaient de grands hommes qui n’hésitaient pas à échanger  avec moi et répondre à mes questions qui devaient leur paraitre bien naïves durant les pauses ou à la fin des colloques. Ces hommes m’ont donné cette envie de faire rayonner la littérature de l’Afrique subsaharienne. Un geste bien modeste pour une si vaste et si belle entreprise.

Mes chers cadets

Celui qui vous parle est l’un des premiers nés du vingtième siècle. Il a donc vécu bien longtemps et, comme vous l’imaginez, vu et entendu beaucoup de choses de par le vaste monde. Il ne prétend pas pour autant être un maître en quoi que ce soit. Avant tout, il s’est voulu un éternel chercheur, un éternel…

Voir l’article original 830 mots de plus

BERNARD DADIE ET SON AMI

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Encore un écrivain qui a joué un rôle dans  ma vie, sans le savoir. J’adore cet écrivain car je le trouve complet (il excelle dans tous les genres littéraires). En plus, il est toujours resté logique dans ses pensées et ses actions (même après un séjour en prison). Enfin, son combat pour la Négritude et pour faire rayonner l’Afrique dans le Monde n’a pas pris une ride. Il mérite le respect. Un grand respect. Alors, c’est la raison pour laquelle son nom a été prononcé dans une chambre d’hôpital. Attendez, je vais vous raconter.

Durant ma période aide-soignante, j’ai rencontré de nombreuses personnes. Au bout de dix-sept ans, j’étais blasée. Plus rien ne m’étonnait. Jusqu’à ce fameux jour…

Je travaillais dans un service de fin de vie à cette époque dans une grande clinique huppée parisienne. Comme d’habitude, je faisais mon tour habituel pour aider mes patients ou leur faire…

Voir l’article original 353 mots de plus

La Balafrée – Bernard Neckée – 2019

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Quatrième de couverture

La balafrée est un roman qui rappelle l’univers de l’écriture Balzacienne car, l’auteur y fait preuve d’une réelle maturité. Son récit est une véritable fresque de la société. L’auteur y représente, avec force acrimonie, deux types de personnages. D’un côté, ceux qui sont épris de valeurs morales, éthiques et qui apparaissent comme des anges à l’instar d’Ange. Et de l’autre côté, ceux qui agissent comme des possédés assoiffés d’accomplir les maux les plus imaginables comme la tante d’Ange. Pour les rendre plus vivants, l’auteur les enracine dans les milieux où l’immoralité est à son comble! Où misère  et richesse se côtoient sans se toucher! Où l’hypocrisie et la méchanceté des femmes est sans appel!

Chronique

Ainsi que le dit un proverbe africain « quand un orphelin éternue, il se fait ses propres bénédictions« . Ange a perdu ses parents très jeune. Elle est prise en charge par…

Voir l’article original 249 mots de plus

Miki, l’aventurier pique-boeuf – Justine Dédé – 2019

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Quatrième de couverture

Rêvant de bonheur, Miki, un bel oiseau, abandonne les siens et s’envole pour la grande ville. Mais celle-ci est inhospitalière, effrayante même. Miki y est malheureux, et décide alors de rentrer chez lui, auprès de sa famille et de ses amis, au cœur de sa terre natale.

Chronique

Qu’est-ce qu’on peut s’ennuyer quand on est un pique-boeuf ! Débarrasser les bœufs des insectes qui les dérange est si valorisant et si fatiguant. Alors, Miki décide de changer d’air et d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. C’est possible. Elle parait plus verte. Mais, c’est si dur.

Miki l’aventurier pique-boeuf est un conte qui nous fait réfléchir sur la force de l’amitié. Sur le rapport à l’autre. Celui qu’on ne connait pas. Celui qui vient d’ailleurs et qui ne nous ressemble pas. C’est aussi une réflexion sur la volonté. Partir, c’est d’abord se préparer. C’est aussi savoir…

Voir l’article original 125 mots de plus

Entretien avec Kama Sywor Kamanda, dramaturge, écrivain, conteur et poète Congolais

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Bonjour Kama Sywor Kamanda. Je suis Amélie Diack. Je vous remercie d’avoir accepté cet entretien. J’en suis honorée. À la question « qui êtes-vous », que avec Aimé Césairerépondrez-vous ?

 Kamanda – Je suis écrivain, poète, dramaturge et essayiste Congolais.
A.D. Pas seulement. Vous êtes conteur aussi

A.D. Vous parlez de vous en tant que Congolais d’origine Égyptienne. Je crois deviner pourquoi.41txBDCuDyL._SX195_ Cependant, je souhaite que vous nous en parliez

 Kamanda – Je suis né Congolais avec des grands parents Égyptiens déportés au Congo en tout début de l’occupation du pays par les Belges. Ils avaient le statut des colons indépendants de 280413_270482819760974_834406419_ol’administration coloniale Belge ! Mon père avait d’immenses plantations et faisait travailler des milliers de familles.

A.D. J’étais loin d’imaginer cela. Je pensais à Cheikh Anta Diop et de sa théorie sur l’origine négroïde des pharaons d’Égypte

A.D. Pouvez-vous nous parler de votre enfance, de vos études ?

Kamanda

Voir l’article original 798 mots de plus

Souffles – BIRAGO DIOP

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne…

Voir l’article original 289 mots de plus

A TOUS LES AMOUREUX SUR TERRE ! HARMONIE DES AMANTS

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Toi à qui je pense
Tu es le ciel et l’onde de mes yeux !
Miroir de tous les cieux,
Tu es l’argent blanc du midi sur l’onde miroitante.
L’or sublime de l’Occident dans le soir serein,
Quand s’embrasent grandioses les voile du Couchant !
Ô ciel de mes yeux !
Toi à qui je pense
Tu es l’onde de mes yeux !
Mer calme tantôt, tantôt tranquille
Je suis tango de flamands sur tes berges vivantes…
Dauphin joyeux me sens dans tes profondeurs tièdes
Oh ! Onde de mes yeux !
Lac soumis à la nonchalance des cygnes,
Tu fais rosée étincelante du matin,
Beau sourire de la nature sur pan de jardin
Quand dans le lointain, l’oiseau chante nos réveils !
Oui, onde de mes yeux…
Toi à qui je pense, ô ciel et onde de mes yeux,
Tu es sourire arc-en-ciel qui me foudroie l’âme
Tu es…

Voir l’article original 40 mots de plus

Le sang de Fanta – Mamadou Samb – 2016

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Quatrième de couverture

« Le rang, le sang et l’honneur ne sont pas très souvent utilisés à bon escient dans nos sociétés africaines. Au lieu d’être des leviers susceptibles d’impulser le développement par l’acquisition ou la reconquête des valeurs morales évanescentes qu’ont eu à nous inculquer nos ancêtres, ils sont utilisés pour servir des moyens favorisant une fracture sociale béante. Le rang, le sang et l’honneur sont ainsi devenus le prétexte pour rejeter l’autre, l’avilir, le salir et le prendre de haut…. ».

Chronique

Les castes sont présentes dans de nombreuses sociétés de par le monde. Elles peuvent être à l’origine de grandes déceptions. De grandes douleurs. De nombreuses discriminations. Fanta est une jeune fille adoptée par la femme pour qui elle travaille. Elle est aimée et acceptée en tant que membre par cette famille. Une demande en mariage, et le monde de Fanta vole en éclats. Pourquoi? Que s’est-il passé?

Le…

Voir l’article original 192 mots de plus

L’or de Ninkinanka – Sokhna Benga – 2018

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Quatrième de Couverture

Aïda, jeune femme dakaroise, deux ans après le décès accidentel de son mari, apprend qu’elle est endettée. Elle fait confiance à Marie, son amie d’enfance pour surmonter cette épreuve. Les deux trentenaires vont reprendre une nouvelle vie de bourgeoise, fréquenter les plus hautes personnalités de la ville. Plusieurs évènements bouleversants et mystérieux vont changer le cours de cette vie rêvée…

Chronique

En Afrique, il ne faut jamais jouer avec les légendes. Le prix demandé par les djinns est souvent supérieur à la volonté humaine. L’or de Ninkinanka réclamera peut-être le prix du sang. Le prix des sens. Le prix du désir. Le prix garanti pour une légende. Deux amies. Deux âmes sœurs. Deux destins. Une amitié solide qui a survécu aux vicissitudes de la vie. Deux jeunes femmes si différentes et si complémentaires. Leur amitié survivra t-elle à l’amour, à la cupidité, au mensonge, au mystère?

L’or…

Voir l’article original 186 mots de plus