Les villages dans Shouna la genèse maudite

SIGUIL (relève – toi) – Village de Shouna – il est né à la sortie de ce village. Ses parent y habitent et y cultivent leurs champs. Ils participent à la vie communautaire jusqu’à l’arrivée de leur fils prodige. C’est un village qui fait face aux aleas de la vie et dont les habitants ont une résilience à toute épreuve.

SÜBE (demain) – village d’enfants disparus – Dès l’âge de sept ans, ces enfants disparaissent mystérieusement. De ce fait, ils ont tous arrêté de grandir et les mères ne portent plus d’enfants. Cependant, l’espoir demeure car demain est un nouveau jour.

NDEEYSAAN (le pauvre) – village sacrifié – le village et ses habitants ont servi de festin aux êtres des ténèbres – il a entièrement disparu, avalé par le sol. Tout le monde a pitié de ce village fantôme

DEXX (fleuve) – royaume du fleuve, royaume de Shouna. Différent de celui de Mamie Wata

Les noms des principaux Villages et leur signification (dans Shouna la genèse maudite)

Dans Shouna la genèse maudite T. 1 les villages  portent tous des noms  qui en disent long sur leur histoire. Sur leur rôle dans l’histoire. Les noms donnés sont en wolof (une des langues parlée au Sénégal).

SUBË (prononcer soubeu) signifie en ouolof demain. C’est l’espoir. Le renouveau. Un village qui rêve d’un avenir meilleur malgré tout ce qui s’y passe. Les villageois pensent qu’ils sont résilients. Depuis des générations.

SIGUIL qui signifie se relever. C’est aussi un mot prononcé souvent pour présenter des condoléances: Siguil Ndigààlé (mes condoléances). Quels que soient les aléas subis, ils sont comme les roseaux. Ils plient, mais ne rompent pas. Un jour, ils se relèveront ou ils disparaitront. Le nom de ce village est juste la porte de l’enfer.