Je ne danse plus – Amélie Diack

La musique. Le son. Des pas qui s’esquissent. Un sourire qui nait. Une frénésie qui s’empare de son corps. Et… quel que soit la chorégraphie, c’est une danse unique. Propre à chacun. Une joie qui se partage avec des éclats de rire. Des couples se forment. Des groupes inventent leur chorégraphie. Les solitaires se démènent. Tout le monde s’amuse.

Je l’entends cette musique. Je me souviens de mes pas que j’inventaient en fonction du morceau qui passait. Je me rappelle la joie que je ressentais. De cette piste que je ne quittais qu’à la dernière danse. À l’aube. Une fatigue saine chevillée au corps. Un grand merci au cavalier de la soirée. J’ai aimé danser. De tout mon coeur. De toute mon âme. Mais…

Je ne danse plus. Je garde les souvenirs intacts du ménage fait en dansant le zouk avec pour cavalier, l’aspirateur. Je sais que je ne suis pas la seule. J’adorais. Je ne danse plus. La vie m’a joué un de ces tours dont elle a le secret. Je ne lui en veux presque pas. Je sais qu’elle me prépare à autre chose. Je ne danse plus. Je regarde les gens, avec envie, se trémousser en rythme. Et je tais ma jalousie. Et je ravale mes larmes. Et je fais bonne figure.  Je ne danse plus. Je ne danserai plus jamais. 

le 06 septembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s